la tétine

Hand of baby and pacifierAvant, je m’en foutais…. La tétine c’est un truc pour les bébés, point barre. j’avais pas de bébé alors je m’enfoutais
Puis un jour je suis tombée enceinte et j’ai commencée à m’intéresser aux bébés, forcément. Donc aussi à la tétine.

J’ai commencé par les observer, ceux des autres, ceux dans la rue, ceux chez la boulangère, ceux du parc, ceux de partout. Et là, grande révélations! TOUS, absolument tous ont des tétines! j’ai remarqué cette omniprésence de petit bouchons dans la bouche et cela m’a choqué. choqué parce qu’on ne les voyaient plus derrière, choqué parce que la maman lui enfoncait systématiquement dans le gosier des que le baby l’a recrache, choqué aussi parce que certains enfants sont complètement accrocs à ce bout de plastique! Bref, je ne voulais pas du même cirque chez moi. Je me suis souvenue que mes 2 petits cousins n’en avaient pas non plus, c’était donc possible!

Barbara du haut de ses 7-8 mois de grossesse jure donc par tout les saints que son enfant n’aura jamais, jamais, jamais de tétines!

Puis arrive Babygirl… Adorable bout’chou de 4kg200 qui à décidé que si, il à besoin de téter plus que prévu. Nous avons supporté ainsi 2 semaines un bébé brailleur à souhait, qui n’avait ni faim, ni soif, ni la couche pleine, ni reflux, ni coliques, ni rien. SI mis à part le besoin de sucer les doigts de papa-maman. Misère… Que faire? rendre accroc aussi mon bébé adoré? me trimballer comme toute les mamans de junkys avec 3 tétines dans le sac à chaque sortie? et bien si mon sommeil me le demande, je lui donne cette diabolique tétine.

Et voilà comme tout les parents, nous avons eu ce boulet aux pieds… Se lever la nuit pour lui remettre était pour moi le pire des calvaires. Vers 4 mois, elle à appris sa première choses vraiment intelligente: la remettre seule dans la bouche la nuit!

Pendants 6 mois environ nous avons continué à la trimballer jour et nuit. la tétine, ou plutôt « les » tétines sont devenus des indispensables objets, nous en avons une bonne vingtaine à la maison. Surtout des roses, bizarrement les gens pensent toujours que bébé est un garçon quand la tétine n’est pas rose… Elles ont tendances à disparaître partout, à réapparaitre n’importe où aussi. Il faut les laver et les désinfecter régulièrement. Il faut penser à un accroche-tétines quand on part, il faut une boîte ou une trousse pour emmener les rechanges, les « au cas ou »… Un casse tête pour moi qui aime la simplicité et l’insouciance…

Le jour de ses 6 mois j’ai donc décidée que STOP, maman en à ras la casquette. Papa plutôt: « mais siiii, laisse la donc, c’est un bébé! » oui mais non! Je préfère que ma fille se calme dans mes bras plutôt qu’avec un bouchon. Je préfère aussi 1000 fois l’entendre babiller ses premiers « areuh » que des bruits de succions continuels. Et ce jour là fut la dernière journée avec sa tétine. La nuit elle pouvait la garder, le fait que la tétine nocturne aiderais à empêcher la mort subite du nourrisson me réconfortais et le fait qu’elle puisse la remettre seule nous permettait des nuits sereines. Les jours suivant par contre furent longs et difficiles. Cette fois ci nous avons tenus bon parce que nous pouvions dormir la nuit et que nous savions un peu mieux gérer la parentalité que lors de sa naissance. Période difficile mais finalement rentable sur le long terme!

Aujourd’hui, Babygirl à toujours sa tétine la nuit mais c’est elle qui gère. Parfois elle l’à prend, parfois non. Le matin elle se réveille et l’à prend, quand je veux la prendre dans mes bras pour la sortir du lit, elle l’à balance élégamment dans le lit avec un « hopla » gracieux et je me marre doucement en la voyant faire. En journée il arrive qu’elle en trouve une sous le lit ou dans la boîte ou je les ranges dans la cuisine, alors elle arrive toute fière avec sa tétine en bouche. C’est pour dormir et elle le sais, elle dit dodo et fais semblant de dormir, elle la rejette aussitôt.

Nous n’emportons plus de tétines nul part parce qu’elle ne veux plus la prendre et çà c’est formidable. Les autres, ceux dans la rue, ceux chez la boulangère, ceux du parc, ceux de partout, tous ont une tétines dans la bouche. Notre fille non et c’est une belle réussite 🙂

5 commentaires

  1. He oui, on a tous d principes avant detre parents 🙂 et ce nest pas grave d’en entraver certains si ca savere neccessaire. Moi javais tout acheter dns le benefice du doute, je pensais que comme tous les bb en avait, cest ptetr paske c un besoin universel? Eh bin non, pas pour le mien…je suis aussi contente de ne pas faire partie de ceux de la boulangerie, pharmacie etc…

  2. Ce n’est pas simple une fois qu’ils y ont goûté de la retirer la journée !!!!!Bravo pour cette réussite !!!!!!!!!!!!!
    😉
    Ton texte est extra, j’adore
    Bisous bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s