Babygirl rend visite à Bambi!

Comme je vous l’ai déjà souvent expliqué, nous habitons tout près de la frontière allemande et nous ne manquons pas une occasion pour allez y faire un saut. Très récemment nous avons profiter des derniers jours de vacances pour emmener nos petits cousins et Babygirl au parc à biches dans la petite ville de Silz.

BDE_ks01

En effet, Babygirl commence à développer une très grande affection pour Bambi et Panpan. Elle s’inquiète très grandement pour la pauvre maman de Bambi et me demande toujours où elle disparaît… Bon du coup je suis un peu pris à l’improviste dans mon éducation, je lui ai dit que le chasseur l’avait attrapé… C’est nul mais je savait pas trop quoi lui dire. J’ai donc eut l’idée de l’emmener voir les vrais Bambi pour la rassurer et lui expliquer qu’en fait il n’est pas tout seul. Le parc à biche, à une grosse demi-heure de chez nous s’est imposé de lui-même.

DSC00625

Le parc est en montagne, autant vous dire qu’en poussette c’est chaud cacao! Pour l’avoir fait déjà plusieurs fois en poussettes-landau-canne, seule et avec d’autres mamans, je ne peux que vous conseillez d’attendre que vos enfants marchent correctement pour y allez.

DSC00629

On commence la visite par ce que les allemands appellent « streichelzoo », le zoo à caresser. A 10 mètres de l’entrée vous serez déjà assaillit par les chèvres! Ces petites coquines savent qu’à l’entrée du parc les visiteurs peuvent acheter de la nourriture (2€ la boîte) alors elles arrivent en courant dès qu’elles nous voit! Babygirl à eut un petit instant de peur, elle ne savais plus comment se débarrasser de toutes ces biquettes mais elle n’a pas pleuré. L’étonnement était plus fort que la crainte 🙂 Dans cette partie du parc il y à aussi des poneys, des poules et en été des lapins, chinchillas et autres cochons d’inde, tout ceci en parfaite liberté! Les enfants adorent pouvoir les caresser et les prendre dans leurs bras.

chevre

La visite continue en grimpant, on arrive à l’enclos des loups. Une belle meute d’une dizaine d’individus que l’on peut prendre le temps d’observer grâce à une tour de gué au dessus de l’enclos. Ma poulette essayait désespérément de les appeler à coup de « houuu-houuu » mais non, pas intéressés pour un sous, les vilains loup-loup!

Plus loin il y a l’enclos des furets et encore un peu plus loin les renards polaires. Je doit dire que ces bestiaux sont justes adorables! on craque pour leurs look de peluche et on oublis bien vite que ce sont des prédateurs. Leurs pelages étaient blanc comme la neige en cette saison et les enfants étaient épatés de savoir qu’ils n’auraient froid qu’à -50°C

Puis viennent les immenses et placides bisons, les goinfres chevaux, les craintives chouettes et une immense grimpette pour arriver à l’enclos des sangliers. Les enfants se sont étonnés de l’état de leurs enclos. Il est certes immenses mais surtout retourné partout comme un champ de mines! les sangliers pataugeaient gaiement dans la gadoue tandis que les marcassins se couraient après. Ça ne m’étonnes pas qu’on dit « sale comme un cochon », ah ben pour le coup, les enfants: on apprend en observant!

Puis on grimpe encore et encore, jusqu’au sommet de la colline! et là lorsqu’on commence à apercevoir le plateau: ils sont là! les daims! D’abord un, puis deux, plus on avance et plus on en aperçoit! Il y en à une bonne centaine et Babygirl écarquille les yeux si grands qu’on dirait des soucoupes: « Bambi… » murmure-t-elle. Les daims sont assez farouches malgré la présence quotidienne des humains, ils s’approchent seulement lorsqu’ils pensent pouvoir grappiller quelques croquettes et se sauvent dès qu’il n’y à plus rien.

DSC00644

DSC00743

DSC00741

Ici ce trouve aussi notre halte pique-nique, il y a des bancs et des tables aussi qu’un espace couvert ou les daims ne peuvent pas rentrer et des balançoires.

DSC00707

De là il y à le choix entre retourner à l’entrée ou continuer pour faire le grand tour (le parc fait une centaine d’hectare) pour voir les bufflons et les cerfs mais comme il faisait un froid de canard et que Babygirl commençait à fatiguer, nous avons préférés faire le petit tour. Après un petit instant à l’air de jeux, nous avons pris le chemin du retour.

silz

Wild und Wanderpark Silz

ouvert toute l’année

 

Le look de Babygirl

  • bonnet – h&m
  • foulard – primark
  • gilet doublé polaire – c&a
  • jean – okaïdi
  • bottes fourrées – halle aux chaussures
Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s