Le Père Noël n’existe pas!

pere-noel
« regardes maman! un monsieur déguisé en père noël! il a une belle cloche! tu crois qu’il me l’a prête? »

Depuis qu’elle est née, nous avons décidé avec mon conjoint de ne pas lui raconter de mensonge à propos de Noël et jusqu’à cette année la question ne se posait même pas. Maintenant elle va avoir 3 ans le 23 décembre et tout le monde, école et famille, amis et étrangers nous font passer pour des menteurs alors que c’est eux qui mentent à leurs enfants! Et sérieusement je n’en peux plus de cette situation! J’ai décidé de ne pas mentir à ma fille, j’ai décidé de ne pas profiter de sa candeur et de sa naïveté, j’ai décidé qu’elle pouvais avoir une confiance absolue en ce que je lui raconte et je ne supporte pas que des étrangers remettent en cause cette confiance avec leurs « alors t’as commandé quoi au père noël? ». Ma fille est complétement perdue.

Pour nous Noël en tant que chrétien c’est quoi? c’est la naissance de Jésus. Point barre. Ma fille est née le 23 et elle trouve ça super que Jésus soit né quasiment en même temps qu’elle. Même si nous ne sommes pas pratiquants je tiens à lui inculquer les bases de notre croyance. Alors nous célébrons en son honneur en offrant des cadeaux aux gens que l’on aime. Pourquoi vouloir ajouter le père noël là dedans? Ce n’est pas bien de vouloir s’offrir mutuellement quelque chose? oui parce que le chantage de l’enfant méchant qui n’aura rien à Noël, c’est tellement plus sympa. C’est tellement bien de croire qu’un big brother laponien, joufflu et poilu regarde tout ce que tu fait, toute l’année et le consigne dans un livre pour savoir si tu es méritant ou non…

Pour moi, lui faire croire au Père Noël, c’est lui faire croire que les monstres sous le lit existe aussi. Bien sûr que c’est sympa l’histoire du père Noël qui ramène des cadeaux dans la nuit de Noël, mais la Belle et la Bête c’est aussi une belle histoire et c’est pas pour autant que je lui apprend que si tu es méchant avec une vieille dame la nuit du 24, elle va te transformer en grosse bête poilue avec des cornes… Je ne pense pas que ne pas croire au Père Noël nuira au développement de son imagination, l’imagination ce sont les images et les rêves que l’on se créés soi-même, et non ceux imposés par une société.

Je ne pensais sérieusement pas faire d’article sur la « non croyance » au papa Noël avant l’an prochain ou dans 2 ans, histoire de voir comment se développe cette histoire au sein de notre foyer mais pas plus tard que ce matin, un membre de ma famille m’a dit le plus sérieusement du monde « si tu ne l’a fait pas croire au père Noël, on ne lui achètera plus de cadeaux ». Voilà en gros on me fait du chantage aux cadeaux, je suis une vilaine fille qui enseigne le mal à son enfant… Je suis outrée que l’on remette ainsi en cause notre éducation! Grosso Modo ça voulait dire: fais ce que tu veux, on lui raconteras quand même des mensonges. Que ça te plaise ou non…

Je ne suis pas dupe, je sais bien qu’à l’école, dans les livres, les dessins animés, les magasins,même la poste! absolument tout le monde entretient cette histoire, mais je m’obstine à lui expliquer et à lui répéter que c’est nous qui avons choisit ses cadeaux ainsi que ceux de nos filleuls et de notre famille. Elle nous as aidés à les choisir, certains même à les emballer et à les ranger dans l’armoire. Elle respecte, ne demande pas à les ouvrir et attends patiemment le jour de Noël. Et lorsqu’on rencontre un bonhomme rouge en ville on lui dit qu’il est déguisé et que certains enfant pense que c’est pour de vrai.

Maria Montessori à propos de Noël et de l’imagination des enfants, chapitre “Imagination” du Tome 2 de la Pédagogie Scientifique

« Nous croyons pourtant développer beaucoup l’imagination de l’enfant en donnant à croire comme vraies des choses fantastiques; ainsi par exemple, Noël est personnifié dans certains pays latins par une vilaine femme, la Befana […]. Dans les pays anglo-saxons, au contraire, Noël est un vieillard caduc, couvert de neige, qui porte dans un panier énorme les jouets aux enfants, en entrant réellement la nuit dans leur maison. Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants? Nous seuls imaginons et non eux: ils croient, ils n’imaginent pas. La crédulité est, en effet une caractéristique des esprits non évolués auxquels manquent l’expérience et la connaissance des choses réelles, et auxquels l’intéligence qui distingue le vrai du faux, le beau du laid, le possible de l’impossible fait encore défaut.
Est-ce la crédulité que nous voulons développer chez nos enfants, uniquement pour cette raison que dans la période où ils sont naturellement ignorants et non évolués ils se montrent crédules? Certes la crédulité peut exister aussi chez l’adulte, mais elle est en contraste avec l’intelligence, et n’est ni son fondement ni son fruit. C’est dans les temps d’obscurantisme intellectuel que la crédulité germe, et nous sommes fiers de les avoirs dépassés. »

 

8 commentaires

  1. Je respecte votre choix, et ça ne m’empêchera pas de faire des cadeaux à ma petite fille ❤
    sans parler du père Noël 😉 !!!!!!!
    Bisous à vous 3
    ❤ ❤ ❤

  2. Eh bien j’ai été dans le même cas que ta fille puisque mes parents mais surtout ma grand mère m’ont toujours dit qu’il n’existait pas. Personne dans ma famille n’y croit. Et cela ne nuit absolument pas à l’imagination. Mes sœurs débordent d’imagination!😉
    Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s