La bouteille de retour au calme – DIY –

Babygirl est une petite personne extrêmement vive et enjouée, elle a un caractère incroyable et à tendance à s’enflammer comme une brindille. Alors pour essayer de la canaliser j’ai eut l’idée de lui fabriquer cette bouteille

Qu’est ce que c’est qu’une »bouteille de retour au calme »?

22546817_10213113149316772_352430266_o

C’est une stratégie d’inspiration Montessori. Lors d’un épisode de colère, on incite l’enfant à secouer la bouteille et à faire retomber la pression comme les paillettes au fond du bocal. Le fait de regarder danser les sequins permet d’oublier un peu ce qui ce passe autour et de retrouver son calme avant de pouvoir expliquer ses émotions.

Ici nous avons faites cette bouteille plutôt pour calmer l’excitation que la colère, en effet Babygirl à tendance à devenir complètement hystérique et c’est parfois compliquer de canaliser cette énergie lorsque ce n’est pas le moment pour faire la folle.

Pour la fabriquer c’est assez simple, j’ai trouvé presque la quasi totalité des achats chez Action. Les gros sequins viennent d’un magasin en Allemagne, 1 paquet de 6 pour 1€. C’est donc un DIY qui ne coute vraiment pas cher.

Allez c’est parti pour le Do It Yourself!

22553431_10213113147836735_112055286_o.jpg

Il vous faut:

  • Une bouteille ou un bocal – j’ai choisit une gourde en plastique solide
  • de la colle liquide
  • de la glitter glue
  • des paillettes
  • des sequins
  • de l’eau
  • et un plateau – pour éviter d’avoir des paillettes partout!

Pour commencer on introduit les paillettes et les sequins dans la bouteille. Évitez juste d’en mettre de trop, vous pourrez toujours en rajouter à la fin si jamais. Ensuite on remplit jusqu’a 3-4 cm du goulot avec de l’eau et on mélange bien. On ajoute de la glitter glue (ici 2 tubes et demi pour un demi-litre) et on mélange encore bien fort.

22550616_10213113147956738_1689153082_o.jpg

22553452_10213113148196744_529748702_o.jpg

On regarde comment ça ce passe avec les paillettes: si elles tombent trop vite c’est qu’il n’y a pas assez de glitter glue! Si les paillettes flottent en haut c’est qu’il y en a de trop! On peut enlever ce qui flotte avec une petite cuillère. Quand cela vous semble correcte, vous remplissez la bouteille en entier avec de l’eau.

Pour finir, on scelle la bouteille en collant le bouchon sur le goulot. Et voilà le travail!

22546994_10213113149156768_837943059_o

Et une mini complètement hypnotisée, une!

C’est une activité vraiment peu chère et rapide, Babygirl était fascinée. C’est elle qui à quasiment tout fait, moi j’ai simplement tout mis à sa disposition et j’ai collé le bouchon à la fin. Depuis elle la promène toute la journée et ce soir elle me l’a même rapporté en me disant: « maman, je pense que tu es en colère, voilà pour te calmer! » Du coup j’ai rit et la colère était partie mdr. On verra si elle servira vraiment mais en tout cas c’est bien sympa comme objet.

 

 

Publicités

Maman est aide-soignante

maman as

3h du mat’ on tient la forme!

Après plusieurs années de galères, d’études non terminées, de petits boulots et de disettes c’est en 2010 que j’ai enfin passé un diplôme qui allait me permettre d’avancer dans ma vie et de trouver une certaine stabilité: je suis devenue aide-soignante!

Cette année là j’ai également rencontré mon chéri, le papa de Babygirl, qui lui aussi avait galéré et avait également choisit cette voie là.

Nous vivions notre petit train train tranquillement, nos horaires nous les acceptions sans problèmes. Nous étions un jeune couple sans enfants et nous profitions bien de nos jours décalés pour profiter de la vie à notre rythme. Nous passions des week-ends en pleine semaine ou dormions tout le jour quand nous étions de nuit. Nous passions aussi parfois des journées seuls, chacun de son côté. L’un bossait et l’autre glandais et inversement. On ne se posait pas plus de question que ça.

Mais fin 2013, une petite bestiole  blonde est venue chambouler toute notre « organisation ». J’ai passé 9 mois à m’occuper de ma fille, 9 mois difficile pour moi et ou subitement les journée de travail de mon chéri devenait insupportablement longues. Entre les biberons, les couches et les nuits trop courtes, l’absence de mon conjoint devenais terriblement pesante. Puis j’ai moi-même reprit le chemin du travail et c’est là que vraiment nous avons commencer à galérer!

Depuis 2014 nous ne faisons que jongler. Par faute de moyens et de places, nous avons décidés de ne pas embaucher de nounou, ni de là mettre en crèche. Je suis passée en mi-temps et pourtant on ne fait que courir. Pour les gens qui connaissent un peu le milieu ce n’est pas une nouveauté, être aide-soignant dans un EHPAD (et surtout dans une unité de vie protégée pour patients atteints de démence) implique des horaires de dingues, une fatigue physique et nerveuse constante et très peu de reconnaissance. J’aime malgré tout mon métier, même si physiquement je me voit mal faire ça jusqu’à la retraite mais ce n’est vraiment pas un métier qui favorise une vie de famille épanouie. Nous avons la chance d’avoir la Mamèma, une tante de ma maman, 75 ans, qui habite juste à côté de notre maison. Elle nous dépanne dès que nécessaire et je l’en remercie grandement car depuis la naissance de ma fille, elle nous à quand même énormément aidée. Sans elle je ne sais comment on aurait pu gérer.

Nous avons tout de même la chance d’avoir des horaires assez flexible dans le sens où il est plutôt facile d’échanger un poste avec une collègue bienveillante mais aussi faut-il pouvoir, que elle qui à aussi une vie de famille puisse changer. Parfois il n’y à qu’une demi-heure ou personne n’est à la maison: quand l’un part et l’autre rentre. Nos horaires sont tellement variable que finalement nous passons notre vie à nous croiser…

Nous sommes constamment attachés à nos planning respectifs et à mon planner ou je note absolument tout pour ne rien oublier (voir ici). Voir nos amis demande parfois des semaines d’attentes, histoire d’avoir un week-end de libre ensemble. Oui parce que nous avons également beaucoup de soignants dans notre cercle familiale et amicale! Alors essayer de caler 4 AS en même temps à une soirée et vous pourrez en profiter pour jouer au loto!! Allez au ciné devient aussi un marathon parce que bien des fois le film est déjà déprogrammé, passer les fêtes de fin d’années, les anniversaires ensemble: un vrai challenge…

Heureusement que notre fille à vite pris le plis. Elle connait cette situation depuis toute petite et elle sais que maman et papa soignent des papys et des mamys et elle nous questionne beaucoup à ce sujet. Notre absence n’est pas pour elle un sujet d’angoisse malgré l’imprévisibilité de nos horaires. Hier par exemple j’étais posté l’après-midi, aujourd’hui en RH et demain et le suivant de nuit. Elle ne se mine pas, jour après jours elle accepte nos absences et ça ne l’étonnes même pas. Maintenant elle va à l’école ce qui nous laisse un peu plus de marge de manœuvre début d’après-midi parce que l’école commence pile quand je doit partir au boulot et son père peut la rechercher en rentrant du sien, c’est déjà un soucis de moins!

Être maman aide-soignante n’est franchement pas de tout repos et je tire mon chapeau à celles qui ont plusieurs enfants et qui sont dans le même cas que nous. Notre emploie du temps ne ressemble à aucun autre, nos journées sont toutes différentes. Nous sommes constamment crevée et parfois j’ai l’impression que je ne sais même plus ou j’habite et qui est mon enfant: Babygirl ou mes petits Alzheimer? 🙂 Je pense que plus notre fille gagnera en autonomie et plus facile ce sera de maîtriser tout nos horaires. En attendant on continue comme ça; et avec le sourire parce que bientôt c’est les vacances!

 

Ma Bucket List d’Automne – Printable

Maintenant on ne peut plus ce tromper: l’automne est bel et bien là! C’est vraiment une saison que j’apprécie tout particulièrement. Chaque saison à son charme mais j’avoue avoir une préférence pour le printemps et pour l’automne. Les couleurs chatoyante, les promenades en forêts et les chasses aux trésors avec ma famille ou nous rentrons le paniers remplis de marrons et de pommes de pin. C’est la saison parfaite pour être dehors sans crever de chaud (je vous avais dit que je déteste l’été??). Je vous propose aujourd’hui une liste de chose à faire pour avoir un automne presque parfait!

bucket list automne

Vous pouvez imprimer cette jolie liste en A5 et l’avoir sur votre bureau, pour ne pas oubliez que l’automne ce n’est pas seulement de la grisaille mais aussi une super saison pour faire des activités en famille ❤

Et vous? quel est selon vous la saison automnale parfaite?

Notre visite au Gondwana-Praehistorium

Non non, je vous rassure, il n’y à pas de faute dans le titre (ailleurs surement, mais pas dans le titre!), le Praehistorium est un musée en Allemagne, près de la frontière et nous y sommes allez cet été. Gondwana … Lire la suite

la rentrée scolaire

Nous y voilà déjà, c’est la deuxième rentrée des classes de ma puce! Que cette année à passée vite! J’ai l’impression que c’était hier que je l’emmenais pour son premier jour et demain c’est déjà repartie… Cette année à été … Lire la suite