Bonne résolution 2018: Objectif zéro déchets (ou presque!)

zero dechet -bea johnson - mummycamp

Béa Johnson, une franco-américaine qui ne produit, avec sa famille, que ce seul bocal de déchet en 1 an!

 

Pour cette année 2018 nous avons un nouveau système de redevance incitative pour les ordures ménagères. La COMCOM va nous facturer chaque kilos de déchets ainsi qu’une part fixe pour le nombre de personnes résidant dans le foyer. C’est un peu une révolution dans notre petit bled Alsacien! Il y a des « pour » mais aussi beaucoup de « contre » parce que les gens ont peur d’être pris à la gorge. Bien sûr nous trions depuis prêt de 20 ans les déchets: les poubelles « bleues »  et les bacs de verres font parties du décor du village depuis aussi longtemps que je m’en souvienne et tout le monde joue le jeu. Mais maintenant il s’agit du porte monnaie et de la façon même de consommer dont il s’agit! J’ai l’impression que beaucoup ne se rendent pas compte de l’impacte que tout ceci à sur l’environnement mais aussi sur la société: acheter-jeter-ne pas penser, surtout pas à la façon dont tout les déchets sont traités…

Tout ce gros remue-ménage m’à donné envie de m’intéresser un peu plus à la question de nos déchets. Nous trions déjà beaucoup: les restes de tables et certains déchets verts vont aux poules, le reste au compost.  Le verre est recyclé, les plastiques et papiers aussi. Nous avons même demander à notre cuisiniste de nous faire 4 bacs à poubelles au lieu d’un seul traditionnellement quand nous avons rénové la maison. Bien évidemment nous consommons également beaucoup de biens de « seconde main ». Mais là ou le bas blesse c’est que nous avons toujours encore beaucoup trop de déchets! En moyenne 10 à 13 kilos par semaine avec des pics pouvant atteindre 17! Vous vous rendez compte? cela fait en moyenne basse 625 kgs par an. Pour moi ce chiffre est juste insupportable!

Du coup pour cette nouvelle année, notre bonne résolution est de réduire considérablement nos déchets ménagers. Je parle « zéro déchets » dans le titre mais je serais déjà heureuse de pouvoir réduire de moitié le volume. Faire le moins de déchets possible en tout cas et surtout: le moins de gaspillage en tout genre.

Pour commencer j’ai réfléchis au postes utilisant le plus de « jetables » et chez nous c’était indubitablement la salle de bain et la cuisine. Comme on ne peut pas être sur tout les fronts en même temps, j’ai commencer par réorganiser la salle de bain. Je me suis débarrasser de pas mal de chose dans l’optique non seulement de faire moins de déchets, mais également d’utiliser moins (voir pas) de « mauvais » produits. Ce n’est pas quelques chose de simple pour moi parce que je suis absolument addict aux cosmétiques en tout genre! Du gel douche au maquillage… Je vous parlerais de cette métamorphose dans un prochain article  afin de vous expliquer en détail ce que j’ai changé 🙂

En attendant il va falloir totalement changer nos habitudes de consommation et ça ne seras surement pas simple. En tout les cas je vous parlerais de nos différentes étapes et comment on se débrouillera pour remplir notre objectif « zero waste »

Si le sujet vous intéresse

 

Publicités